Poveglia: l’île maudite de Venise qui cache plusieurs secrets

Au cours de l’histoire, cette île effrayante a eu un certain nombre de noms. On l’a par exemple appelée l’île sanglante, l’île de la folie ou encore l’île de l’enfer. Avec plusieurs centaines d’années de mort cruelle sur son sol, marcher sur l’île de Poveglia est un moyen sûr de se faire incroyablement peur. Considérée comme l’un des endroits où les activités paranormales sont les plus élevées au monde, cette île n’en finit pas de dévoiler ses horribles secrets et d’en effrayer plus d’un. Que cache cette île maudite?

Histoire d’une île maudite !

La petite et solitaire île de Poveglia, située sur la lagune de Venise au nord de l’Italie, entre la ville italienne de Venise et la barre de sable du Lido, vous donnera la chair de poule quand vous entendrez parler de son histoire. Aujourd’hui encore, personne n’ose l’a visité sauf pour récolter les vignes. Les pêcheurs évitent même l’île de peur d’attraper des ossements humains dans leurs filets.

L’histoire sombre de l’île de Poveglia commença à l’époque romaine lorsqu’elle était utilisée pour isoler les victimes de la peste de la population générale. Des siècles plus tard, lorsque la peste noire traversa l’Europe, elle servit de nouveau à cet objectif. Les morts étaient jetés dans de grandes fosses et enterrés ou brûlés. Au fur et à mesure que la peste s’amplifiait, la population paniquait et des milliers d’Italiens, présentant même le moindre symptôme, étaient séparés de force de leur maison et de leur famille et convoyés sur l’île de Poveglia pour y mourir d’une mort longue, douloureuse et solitaire. Des corps de victimes de la peste ont également été brûlés, enterrés ou simplement jetés sur cette île alors qu’il y avait également des rumeurs selon lesquelles des individus malades avaient également été brûlés vifs. L’île de Poveglia devint ainsi une destination d’horreur pour le peuple italien où tous ceux qui y allaient ne revenaient jamais. L’utilisation de l’île comme station de quarantaine s’est poursuivie jusqu’en 1814. On estime qu’à cette époque, plus de 160 000 personnes sont mortes sur cette île et que les cendres humaines constituaient une composante importante du sol à cet endroit.

Poursuite d’une histoire macabre

Le passé sombre et morne de l’île de Poveglia ne se limite pas qu’à l’époque de la peste bubonique. En 1922, les bâtiments restants de l’île ont été restaurés et rénovés pour être transformés en asile pour malades mentaux. Dès les premiers jours de l’asile, les patients ont été entendus se plaindre d’observations horribles, de voix gémissantes et d’autres événements contre nature, mais ces rapports ont été ignorés comme les lamentations des détenus aliénés de l’hôpital psychiatrique. Il eut aussi une rumeur étrange selon laquelle un des médecins de cet hôpital pratiquait des lobotomies cruelles sur ses patients réticents dans un clocher de l’hôpital, et les cris de ces patients pouvaient être entendus par les autres patients de l’hôpital. On prétend également que le médecin est mort dans des circonstances mystérieuses en tombant du clocher et que son corps a ensuite été emmuré dans les bâtisses de l’hôpital. Bien que l’hôpital ait été fermé en 1968, les bâtiments et les salles de l’hôpital demeurent intacts jusqu’à ce jour, un rappel effrayant du médecin fou et de ses patients.

À la fermeture de l’hôpital, l’île était surtout utilisée pour l’agriculture, comme les vignobles, et n’était habitée que de façon sporadique. Les histoires de ceux qui ont essayé d’acheter l’île et d’y vivre sont entourées de bizarreries. Une personne qui possédait l’île dans les années 1960 l’a rapidement abandonnée pour des raisons inconnues et une autre famille qui avait prévu d’y construire une maison de vacances a soudainement abandonné son rêve. Bien qu’ils n’aient pas voulu expliquer pourquoi ils avaient soudainement décidé de ne pas y vivre, la rumeur veut que la fille de la famille ait mystérieusement eu le visage fendu ou ouvert pendant son séjour sur l’île, une blessure grave qui aurait nécessité 14 points de suture. Il n’y a jamais eu aucune explication quant à ce qui lui est arrivé pour lui infliger une telle blessure, mais la rumeur populaire veut qu’une entité violente l’ait brutalement attaquée. Les gens ont rapporté avoir vu des fantômes de victimes de la peste et entendu des cris horribles de patients torturés. L’endroit horrible est devenu célèbre comme étant une île maudite.

L’île de Poveglia, une destination touristique !

Les Italiens aiment garder Poveglia en bas de leur liste d’attractions touristiques. Il n’y a pas de bateaux qui font des arrêts réguliers sur l’île. L’office du tourisme italien interdit de visiter l’île (de façon officielle) et exige un long processus de demande, où vous devez obtenir une approbation, avant de pouvoir mettre les pieds sur l’île. Cependant, comme pour la plupart des choses, pour une somme d’argent conséquente, vous pouvez engager quelqu’un pour vous conduire sur l’île sans approbation nécessaire.

Le gouvernement italien a cependant tenté de vendre l’île à des propriétaires privés qui pourraient y développer des hôtels de luxe. Récemment, en 2014, un riche homme d’affaires italien a revendiqué l’île suite à une vente aux enchères organisée par le gouvernement italien pour mettre l’île à la disposition de parties intéressées. Aujourd’hui, le développement futur de l’île doit être décidé par l’homme d’affaires qui souhaite utiliser l’île à des fins publiques.

En dépit du fait que cette île ai été le théâtre de tant de morts et de tant de souffrances humaines, il semble évident qu’elle n’ait pas encore fini de rendre tous ses secrets.